[cours] Tombent les feuilles

J’ai repris les cours de scrapbooking, il y a quelques semaines. Quel plaisir de scrapper et d’apprendre en même temps de nouvelles techniques, ou même des astuces auxquelles on ne penserait pas tout seul chez soi.

Ce premier cours était basé sur le thème de la nature. L’occasion pour moi d’utiliser les photos de nos vacances au Canada.

Page 1 : La chute Montmorency

J’aime beaucoup la collection de papier fournie. Des motifs feuillus avec des couleurs vert et orange qui changent de l’ordinaire. Au début, j’avais peur que le vert de ma photo n’aille pas avec ceux des papiers. Mais finalement dans l’ensemble, ça se marie bien.

Une fois la combinaison de bandes de papier choisie, le reste de la page découle rapidement. Il reste plus qu’à découper, tamponner et disposer les différents éléments en respectant le sketch proposé (voir à copier le modèle de la prof !!).
Et puis à écrire le journaling. J’ai choisi de raconter notre visite tout en restant synthétique parce que je n’avais pas énormément de place pour écrire.

Sur cette page, nous avons appris à utiliser les négatifs de découpe. Il fallait alors bien disposer chaque découpe pour avoir une bande de papier équilibrée en motifs ajourés. On a également réutilisé les feuilles découpées pour en disperser quelques unes sur les deux pages.

L’étiquette permet d’écrire la date de la photo mais je n’ai pas pu écrire le mois et l’année, la découpe n’était pas assez large, alors j’ai simplement noté la saison. 

Le titre est tamponné, puis détouré aux ciseaux. Et pour moi, gauchère que je suis, ce n’est pas l’étape la plus simple avec des ciseaux pour droitier. Je n’en ai pas trouvé de bons pour gauchers. J’ai acheté des ciseaux pour gaucher au rayon rentrée scolaire, mais ils ne sont pas fait pour des découpes de précision. Et sur internet, je ne trouve pas plus. Alors si vous avez des bonnes adresses, je serais ravie de les connaître 😉

 

Page 2 : Le parc national de la Jacques-Cartier

Cette deuxième page utilise les chutes de papiers de la collection. Ce n’est pas toujours évident, surtout quand le papier que l’on veut utiliser n’est plus assez grand. Il faut savoir s’adapter.

Les feuilles sont tamponnées puis découpées à la big shot. Elles sont collées autour des photos pour les embellir et éparpillées sur la ligne de tâches tamponnées pour symboliser la tombée des feuilles.

Le titre encore une fois est tamponné, puis découpé aux ciseaux.

Et pour finir, un petit texte de journaling pour décrire la page. 

J’ai beaucoup aimé ce cours sur la nature. Même si j’ai parfaitement respecté les modèles proposés, je pense avoir apporté ma touche personnelle, en choisissant une combinaison de papier différente que celle de la prof et des photos bien à moi. J’aime tellement ces pages que je les ai accrochées dans mon salon.

Ajouter un commentaire

* champs requis