Philibert l’agneau

Lorsque j’ai vu les premières photos sur Instagram, j’ai tout de suite adoré ce petit agneau qui n’avait pas encore de nom. C’était l’été dernier lorsque Phildar et Tournicote ont lancé un sondage pour savoir comment l’appeler. Je me suis prise au jeu et j’avais hâte de voir lequel allait être choisi.

Quelques semaines plus tard, Philibert était né ! Une collaboration Phildar et Tournicote que vous pouvez retrouver sous forme de kit. Je l’ai vite acheté, j’avais trop envie d’avoir mon Philibert à moi !

Mon Philibert

Je l’ai réalisé en fin d’année, pendant le HollyJollyChristmasCal (vous vous souvenez !). Pendant que j’étais lancée dans les amigurumis, j’en ai profité pour donner naissance à mon Philibert. Je l’ai crocheté entre deux modèles du challenge. Il faut dire qu’à l’époque mes doigts transformaient la laine en mailles en un temps record. Je ne sais pas si c’est l’effet challenge qui me donnait autant d’entrain, mais les derniers amigurumis, que j’ai crochetés depuis, ont été plus long à terminer.

Philibert prend la pose !

Il est simple à réaliser, même les coutures (moi qui n’aime pas ça, elles se font plutôt vite).

Des yeux rayonnants

J’ai remplacé la broderie des yeux par des yeux de sécurité. Je trouve que cela apporte plus de vie au personnage.

Sa tenue de Noël

Le petit plus de ce modèle, c’est que sa créatrice Tournicote lui confectionne des accessoires à chaque saison. Mon Philibert a eu droit à sa tenue de Noël.

Philibert en tenue de Noël
Philibert avec son bonnet de Noël

Pour tous les accessoires, on peut choisir d’acheter tout le kit ou simplement les explications en PDF. Vu le stock de laine que j’ai, je n’ai acheté que les explications et utilisé mes restes de laine.

Je n’ai pas eu le temps de crocheter les autres accessoires, mais je lui ferai pour le prochain Noël.

L’hiver est encore là

Mais depuis qu’il a enlevé sa tenue de Noël, mon Philibert a un peu froid. Tournicote propose une tenue d’hiver, alors il va vite falloir que je lui fasse pour qu’il est bien chaud avant le retour du printemps.

Philibert a froid.

Son petit frère

Il me restait pas mal de laine, alors j’ai eu envie d’en crocheter un deuxième. J’ai utilisé un crochet plus petit. Ce qui donne des mailles plus serrées mais pas plus moches, et surtout un agneau moins grand. Mais ce n’est pas grave, c’est son petit frère, alors c’est normal qu’il soit plus petit !

Le petit frère de Philibert est né

Je l’ai crocheté pour mon bébé. Hé oui, chacun son Philibert !!

Pour plus de sécurité, j’ai brodé les yeux. Comme ça, chacun sa particularité pour les reconnaître plus facilement.

Ses yeux sont brodés

Les liens de laine

Les deux frères se sont apprivoisés très vite.

Frères de laine

Et sont déjà très complices !

Les deux Philibert complices

Une belle aventure qui commence. Alors restez connectés, vous risquez de voir Philibert régulièrement ici, ou sur les réseaux 😉


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

* champs requis