Cadeau de naissance

Déjà deux mois que mon neveu est né, et je ne vous ai toujours pas montré son cadeau de naissance. Le temps passe trop vite, il a déjà bien changé depuis. Mais bon, il n’est pas trop tard pour vous montrer ce que je lui ai confectionné.

Les chaussons

Je n’avais pas pour idée de lui faire des chaussons, mais ma belle-sœur m’en a réclamés quelques mois avant la naissance.

N’ayant pas d’idée particulière du patron, j’ai cherché sur internet, et surtout sur ravelry. Et j’ai fini par trouver ce modèle de chaussons qui permet d’être décliné dans toutes les couleurs, en version fille ou garçon.

Le modèle est simple à réaliser. Pas besoin d’aiguilles à double pointes pour tricoter en rond, vos aiguilles classiques suffisent. Le plus compliqué est de bien comprendre les diminutions et augmentations à faire au bon moment. Mais en lisant bien les instructions, on y arrive.
Si vous n’avez jamais tricoter de chaussons pour bébé et que vous souhaitez vous lancer, je vous  conseille ce modèle qui donne une base simple, et qui permet d’ajouter toutes les fantaisies possibles.

La boîte hiboux

J’avais dans mon stock, une boîte en bois brute avec un hiboux sur le couvercle. La taille idéale pour ranger les chaussons, il me restait plus qu’à l’embellir avec un peu de peinture, de papier et de masking tape.

J’ai utilisé une peinture bleue-verte, la couleur qui se rapprochait le plus à celles des chaussons pour la boîte et le hiboux. Et un blanc perlé pour le couvercle. J’ai tracé les contours du hiboux aux feutres fins, mais ce n’était pas l’idéal. La couleur ne tient pas super bien, il aurait fallu des marqueurs, mais je n’en avais pas des si fins. Ce sera peut-être mon prochain investissement 😉

Sur le côté du couvercle, j’ai collé une bande de masking tape qui vient ajouter une touche de fantaisie à l’ensemble.

Dans le fond, j’ai collé un morceau de papier à motif dans les mêmes couleurs que le reste de la boîte.

Les petits chaussons sont très bien emballés dans la boîte. Même pas besoin d’ajouter de papier cadeau, et la maman pourra les garder longtemps, bien rangés !

Les tipis à pipi

Depuis quelques années, je vois sur les marchés de créateurs de plus en plus de tipis à pipi. La première fois que j’en ai vu, j’ai été surprise, jusqu’à ce qu’on m’explique que les parents pouvaient se faire arroser en changeant la couche de leur petit garçon. J’ai trouvé l’idée plutôt originale, et surtout pratique. Alors je me suis dit qu’un jour j’en ferai pour mes proches qui ont des petits garçons. 

Mon neveu est arrivé début décembre, alors c’est à lui que j’ai fait mes premiers tipis !

Il existe de nombreux tutos sur internet, ce n’est vraiment pas compliqué à faire. Vous découpez un demi cercle dans un coton, un demi cercle dans du tissu éponge que vous assemblez sur l’arrondi. Puis vous repliez sur le côté droit, faite une couture et c’est fini !

Le tissu éponge est à l’intérieur pour absorber au maximum l’éventuel jet que votre enfant pourrait vous envoyer.

Ne sachant pas combien de tipis je devais réaliser pour que la maman ne se retrouve pas trop vite en rupture, j’en ai cousu 10. J’attends de voir son retour d’expérience pour voir s’il en faut plus ou pas. 

La carte de bienvenue

Et pour finir, une carte de bienvenue. Peut-être la première qu’il aura reçu dans sa vie !! Bon ok, il ne sait pas lire, et encore moi tenir la carte dans ses mains. Mais en attendant, ses parents ont pu l’apprécier, et mon neveu pourra l’admirer plus tard quand il sera plus grand !!

Je suis restée dans les mêmes couleurs que les chaussons et la boîte. Un message de bienvenue découpé dans du papier vert canard, et collé sur du papier vert embossé.

Au centre, un body avec une cravate pour représenter le bébé mâle. Derrière du fil argenté enroulé pour apporter de la joie et de la légèreté.

Les pois gris sont réalisés à l’éponge et au pochoir. Les pois blancs sont récupérés d’une découpe antérieur faite à la bigshot. Et oui, on récupère tout, ça sert toujours 😉

Et voici une vue d’ensemble de ce que j’ai offert à mon neveu. De quoi bien démarrer dans la vie, des chaussons pour avoir chaud les pieds, et des tipis pour ne pas embêter ses parents lors du changements de couche.

 

Ajouter un commentaire

* champs requis